Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Angie583
  • Poème, lecture et écriture, voyage, ballade, cuisine,
  • Poème, lecture et écriture, voyage, ballade, cuisine,

De l'obscurité à la lumière de Gabrièla

'Un livre si nécessaire à notre époque! Ceux qui se trouvent dans les ténèbres spirituelles, et qui ne comprennent pas ce qui leur arrive seront éclairés.' - Pasteur Christian Grandmaire (bibledoc.com). 'Un témoignage poignant de délivrance, qui confirme la possibilité d'un changement, pour vivre une vie heureuse et épanouie'- Pasteur Daniel Houmard. 'Le récit de la vie d'une jeune fille qui est passée d'un avant sombre à un après pleins de promesses' A.H http://www.editionsoasis.com/Gabriela-cbhaaaaab.asp

Langues

drapeau-anglais 1  drapeau allemand 1  drapeau italien 1 
drapeau espagnol drapeau-russie drapeau portugais
drapeau chine drapeau inde arabe
israel

Catégories

31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 01:38

L’été dernier, à Cannes, j’aperçois un vieux rabbin devant la gare.
Il vient vers moi et n’y voit pas très bien.

- «Je cherche la Croisette».
Je lui indique le chemin.
- «Ne seriez-vous pas Monsieur Bouvard ?».
Ce qui tend à prouver qu’il n’était pas totalement aveugle.
- «Oui, Monsieur le rabbin». «Savez-vous» me dit-il, «que notre communauté vous aime beaucoup ?»
- «Monsieur le rabbin, si elle m’aime beaucoup, c’est qu’elle doit sentir que j’ai certaines attaches familiales avec elle. Mais je m’empresse de vous dire que je ne crois pas en D’ieu».
Et là, cette réponse fabuleuse :
- «Vous avez tort, Monsieur Bouvard, car c’est D’ieu qui a permis qu’un juif demande par hasard son chemin à un autre juif».
J’ai été très ému, à la fois par la spontanéité et l’esprit de la réplique, et par ce côté mystérieux qui peut établir des liens entre des gens qui ont des origines communes. »

Partager cet article
Repost0
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 03:21

Un horrible serpent alla se plaindre au Diable :
- Qu'as-tu ? lui dit Satan, ta mine est pitoyable !
- Sire, je fais tout le mal que je peux.
- Qu'est-ce donc qui te manque, et n'es-tu pas heureux ?
- Non, on guérit de mes morsures,
Répond l'animal venimeux,
On cautérise mes blessures,
Et les contrepoisons détruisent tout mon fiel.
Ah ! que n'ai-je un venin incurable, mortel,
Pour mettre sans remède un homme à l'agonie !
- Quel serpent veux-tu donc être ?
- La calomnie !

Partager cet article
Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 01:55

Deux anges en voyage s'arrêtent pour passer la nuit dans la demeure d'une riche famille. La famille les accueille rudement et leur refuse de passer la nuit dans la chambre d'invités. On les envoie dans un réduit froid du sous-sol. Alors qu'ils font leur lit, le plus vieux des anges aperçoit un trou dans le plancher et le répare. Comme l'ange le plus jeune lui demande pourquoi il fait cela, il lui répond : "Les apparences sont souvent trompeuses..."
La nuit suivante, les deux anges s'arrêtent dans une maison très pauvre, mais très hospitalière. Les deux époux sont chaleureux. Après avoir partagé leur maigre repas avec les 2 anges, ils leur offrent leur propre lit pour qu'ils se reposent bien. Quand le soleil s'est levé le lendemain matin, les anges trouvent le couple en larmes. Leur seule vache, dont le lait était leur seule source de revenu, est morte durant la nuit.
L'ange le plus jeune, furieux, demande à l'ange le plus âgé : "Pourquoi avez-vous permis qu'une telle chose arrive ? Les riches d'hier avaient tout, et vous les avez aidés. Ces pauvres gens ont tout partagé avec nous et vous avez laissé mourir leur vache !"
"Les apparences sont souvent trompeuses", répète l'ange le plus âgé. Quand nous avons dormi dans le sous-sol froid, j'ai remarqué qu'il y avait une cachette d'or dans le trou du plancher. Comme le propriétaire des lieux était obsédé par l'argent, qu'il était avaricieux et égoïste, j'ai rebouché le trou pour qu'il ne puisse plus savoir où était l'or.
La nuit dernière, durant notre sommeil chez le pauvre fermier, l'Ange de la Mort est passé pour son épouse. Je lui ai donné la vache à la place. Tu vois, les apparences sont souvent trompeuses".
Si vous avez la foi, vous devez croire que la Providence, cette main de Dieu à nos côtés, agit toujours pour notre bien, même si cela semble contraire à nos désirs et à nos espoirs personnels...

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 00:00

Il était une fois 4 personnes qui s'appelaient : "Tout le monde", "Chacun", "Quelqu'un" et "Personne".

Il y avait un travail important à faire et on a demandé à "Tout le monde" de le faire.

"Tout le monde" était persuadé que "Quelqu'un" le ferait.

"Chacun" pouvait l'avoir fait, mais en fin de compte, ce fut "Personne" qui le fit.

"Quelqu'un" se fâcha parce que c'était le travail de "Tout le monde".

"Tout le monde" fit des reproches à "Chacun" parce que "Personne" n'avait fait ce que "Quelqu'un" aurait pu faire.


Que cette petite histoire puisse nous faire réfléchir et n'attendons pas que les autres fassent les choses à notre place.

Partager cet article
Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 02:51

L'île de Noirmoutier, sur la côte atlantique, est reliée au continent par une route de cinq kilomètres, qui ne peut être utilisée qu'à marée basse pendant quatre heures. Des panneaux indiquent les heures où le passage est possible.

Philippe et ses parents ont passé une belle journée sur l'île, et c'est l'heure du retour. Ils ne sont pas les seuls à vouloir rentrer, et la file des véhicules s'allonge. Philippe ne voit rien encore de la marée montante, mais il sait que son père a bien lu les informations et en tiendra compte. Quand ils atteignent la terre ferme, ils regardent en arrière et voient l'eau monter à vive allure. Mais que se passe-t-il? Une voiture essaie encore de passer, à toute vitesse! La route est déjà presque inondée. Bientôt l'auto cale et s'arrête. Les deux occupants en sortent précipitamment pour rejoindre un des refuges qui balisent le gué. Un bateau est déjà en route pour les sauver. Le conducteur irresponsable attendra la prochaine marée basse pour faire remorquer sa voiture.

– Papa, est-ce que ces gens ne savent pas lire? demande Philippe.

– Bien sûr que si! Mais ils ne croient pas ce qui est écrit ou ils pensent qu'ils ont encore le temps.

Beaucoup de personnes agissent de même avec les avertissements de la Bible. Elles les lisent et oublient ce qu'elles ont lu: qu'après la mort, il y a le jugement (Hébreux 9. 27). Elles tardent à écouter Dieu qui nous dit: “C'est maintenant le jour du salut” (2 Corinthiens 6. 2).

(Source: La Bonne Semence)

Partager cet article
Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 16:33

Une mouche tombe dans une tasse de café.
l'Italien - jette la tasse, se met en colère et s'en va.
le Français -jette la mouche,et boit le café.
le Chinois - jette le café, mange la mouche.
le Russe - boit le café tranquillement.
l'Israélien - vend le café au Français, la mouche au Chinois. s' achète une nouvelle tasse de café. investit l'argent restant dans le développement d'un dispositif qui empêche les mouches d'entrer le café.
le Palestinien - accuse Israel d avoir fait rentrer une mouche dans sa tasse de cafe ,porte plainte pour usage excessif de force a l'ONU, reçoit des subventions de l'Union européenne pour s'acheter une nouvelle tasse de café avec cet argent achete des explosifs et explose le café dans lequel l'italien, le français, le chinois et le russe tentent d'expliquer a l'israelien qu'il a pour devoir d'abandonner sa tasse de café en faveur du Palestinien.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 04:48


Un jour, un pauvre garçon, qui vendait des articles de porte en porte
pour payer ses études s'aperçut qu'il ne lui restait qu'une pièce de 10 cents
et il avait faim.

Il décide donc de demander un repas à la prochaine maison.
Cependant il perdit sa hardiesse lorsqu'une jolie jeune femme ouvrit la porte.
Au lieu du repas, il demanda plutôt un verre d'eau.
Elle vit qu'il était affamé et lui apporta un grand verre de lait.
Il le but lentement et demanda: "Je vous dois combien?"
"Tu ne me dois rien du tout" répondit-elle.
"Maman nous a appris de ne jamais accepter d'être payé pour une gentillesse".
Il répondit: "Alors je vous remercie du fond du coeur"
En quittant la maison, Howard Kelly, en plus de se sentir plus fort physiquement,
sentait aussi un regain de Foi en Dieu.
Il était sur le point d'abandonner.
Plusieurs années plus tard, cette même jeune femme tomba gravement malade.
Les médecins locaux étaient mystifiés.
Ils l'envoyèrent dans la grande ville
où ils firent appel aux spécialistes pour se pencher sur cette maladie rare.


Le Dr. Howard Kelly fut appelé en consultation.
Lorsqu'il entendit le nom de la ville d'où elle venait,
une lueur étrange brilla dans ses yeux.
Immédiatement il se leva et alla dans le couloir menant à sa chambre.
Vêtu de son sarreau il entra la voir. Il la reconnut aussitôt.
Il retourna à la pièce des consultations, déterminé à faire de son mieux pour sauver sa vie.
A partir de ce jour, il porta une attention toute spéciale à son cas.
Après un long combat, la bataille fut gagnée.
Dr. Kelly fit la requête que la facture finale lui soit envoyée pour approbation.
Il y jeta un coup d'oeil, écrivit une note dans la marge et envoya la facture à la chambre.
Elle craignait de l'ouvrir, étant certaine que ça lui prendrait
le reste de sa vie pour la payer en entier.

Elle l'ouvrit, finalement.
Quelque chose capta son attention sur le côté de la facture.
Elle lut ces mots:
"Payé en entier avec un verre de lait"
(Signé) Dr. Howard Kelly.
Des larmes de joie inondèrent ses yeux et son coeur rempli de joie pria:
"Merci mon Dieu que Ton amour se répande à travers les coeurs et les mains des humains."
Il y a un dicton qui va comme suit: Du pain jeté à l'eau vous revient.
L'acte de bonté que vous faites aujourd'hui peut bénéficier à vous
ou à une personne que vous aimez au moment où vous vous y attendez pas.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 00:26

Il y a un peu plus de cent ans, un étudiant se trouvait assis dans un train aux côtés d'un homme qui semblait être un paysan bien portant. Cet homme priait le chapelet et égrenait les perles dans ses doigts.
"Monsieur - demanda l'étudiant au vieil homme - vous croyez encore en ces trucs arriérés ?" Et il éclata de rire, avant d'ajouter : "Je ne crois pas en de telles stupidités. Suivez mon conseil. Jetez ce chapelet par la fenêtre, et apprenez donc ce que la science a à dire à ce sujet".
"La science ? demanda humblement l'homme avec des larmes dans les yeux. Je ne comprends pas cette science... Peut-être pourrez-vous me l'expliquer ?"
L'étudiant vit que l'homme était profondément touché. Pour éviter de le blesser davantage, il répondit : "S'il vous plait, donnez-moi votre adresse et je vous enverrai quelques ouvrages pour vous aider dans ce domaine. "
Le vieil homme fouilla dans la poche intérieure de sa veste, et donna au garçon sa carte de visite. En découvrant la carte, l'étudiant, honteux, inclina la tête et n'osa plus dire un mot. Il venait de lire : "Louis Pasteur, Directeur de l'Institut de Recherche Scientifique, Paris"

Partager cet article
Repost0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 00:44

Bonjour Madame,
Comment puis-je vous aider ?

- Je voudrais installer le programme "AMOUR". Pourriez-vous m'indiquer la procédure, s'il vous plait ?

- Bien sûr, prête pour l'installation ?

- Oui, mais je n'y connais pas grand chose en programmation. Par quoi commence-t-on ?

- Ouvrir votre coeur est la première étape pour l'instalation.
Avez-vous localisé votre coeur, Madame ?

- Oui, je l'ai trouvé. Mais il y a d'autres programmes qui fonctionnent en même temps, puis-je continuer l'installation tout de même ?

- Voyons voir. Quels autres programmes fonctionnent présentement dans votre coeur ?

- Et bien, je vois "BLESSURES-DU-PASSE.EXE", "MAUVAISE-ESTIME-DE-SOI.EXE", "RANCUNE.DOC" et "COLERE.COM".

- Pas de problème, Madame. L'installation de votre programme "AMOUR" effacera graduellement les "BLESSURES-DU-PASSE" de votre système. De plus, durant l'installation, le programme "MAUVAISE-ESTIME-DE-SOI" sera remplacé par son propre programme intégré, "MEILLEURE-ESTIME-DE-SOI". Par contre, vous devez absolument fermer vos fichiers "RANCUNE" et "COLERE", car ceux-ci pourraient empêcher votre programme "AMOUR" de fonctionner correctement.

- D'accord, mais pourriez-vous m'indiquer comment les fermer correctement ?

- Allez dans votre menu principal et trouvez le programme "PARDONNER". Démarrez-le et faites-lui faire le ménage de votre système au complet. Vérifiez qu'il enlève complètement la "RANCUNE" et la "COLERE". Cela est très important.

- D'accord, c'est fait. L'installation du programme "AMOUR" à démarré automatiquement, est-ce normal ?

- Oui, il est programmé pour s'installer aussitôt que la "RANCUNE" et la "COLERE" ont été supprimés de votre système. Vous devriez recevoir un message vous demandant si vous voulez installer "AMOUR POUR LA VIE" dans votre système. Est-ce que vous l'avez reçu ?

- Oui, je l'ai reçu. Et jai répondu oui. Est-il bien installé, maintenant ?

- Oui, mais souvenez-vous que votre programe "AMOUR" est une version partagée. Vous devriez vous connecter à d'autres coeurs pour des mises à jour essentielles à son bon fonctionnement.

- Oups, je viens de recevoir un message d'erreur, déjà !!!

- Que dit ce message, Madame ?

- Le message dit "ERROR 142 - PROGRAM NOT RUNNING ON INTERNAL COMPONENTS". Qu'est-ce que ça veut dire ?

- C'est un problème commun qu'on voit souvent lors de la première installation.

- D'accord. Que dois-je faire, alors ?

- Regardez dans votre menu principal, vous devriez voir la case "S'ACCEPTER-SOI-MÊME". Je vous conseille, si cela n'est pas déjà fait, de cocher aussi les cases "SE PARDONNER SOI-MEME", "S'AUTO-FELICITER" et "CONNAITRE SES PROPRES LIMITES". D'ailleurs, vous devriez supprimer les options "S'AUTOCRITIQUER" et "SE RENFERMER SUR SOI-MEME".

- C'est fait ! Tiens, il y a de nouveaux ficiers qui viennent d'apparaître dans son coeur... Il y a le fichier "SOURIRE.JPG" qui vient de s'ouvrir, puis le fichier "BONHEUR.MPG" qui se met à jouer et le programme "PAIX-INTERIEURE.EXE" qui vient de démarrer. Ho là là, est-ce normal ces nouvelles couleurs et ces nouveaux sons ?

- Oui, Madame, tout à fait normal. Et il y en a beaucoup plus, vous les découvrirez tout au long de vos futures mises à jour. Une dernière chose avant de terminer...

- Oui ?

- N'oubliez pas que ce programme est gratuit. Et en tant que logiciel partagé, il vous serait profitable de le partager avec les autres qui pourraient en avoir besoin. N'oubliez pas que plus vous partagerez avec d'autres coeurs, plus votre programme se développera.

- Je vous remercie de tout coeur, Monsieur.
_ _ _ _ _

Si vous avez déjà installé ce programme et si cela fonctionne bien, recommandez-le au plus grand nombre !

Partager cet article
Repost0
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 00:00

As-tu déjà observé l'attitude des oiseaux face à l'adversité ? Pendant des jours et des jours, ils font leur nid, recueillant des matériaux parfois ramené de très loin.

Lorsqu'ils ont terminé et sont prêts à déposer les oeufs, les intempéries ou l'oeuvre de l'être humain ou d'un quelconque animal détruit et envoie au sol ce qu'ils ont réalisé avec tant d'effort.

Que fait l'oiseau ? Il paralyse et abandonne la tâche ? En aucune façon... Il recommence encore et encore jusqu'à ce que les premiers oeufs apparaissent dans le nid.

Parfois, très souvent, avant que naissent les oisillons, un animal, un enfant ou une tempête détruit une fois de plus le nid mais cette fois avec son précieux contenu.

Cela fait mal de recommencer depuis zéro, même ainsi, l'oiseau ne se tait jamais, ni ne recule, il continue de chanter et de construire, construisant et chantant.

As-tu parfois le sentiment que ta vie, ton travail, ta famille ne sont pas ce que tu avais rêvé ? As-tu parfois envie de dire "assez", l'effort n'en vaut pas la peine. C'est trop pour moi ! Es-tu fatigué de recommencer, du gaspillage de la lutte quotidienne, de la confiance trahie, des buts atteints quand tu étais sur le point d'y arriver ?

La vie frappe ainsi parfois, mais ne te rends jamais. Dis une prière, mets ton espoir en avant et fonce. Ne te préoccupe pas si dans la bataille, tu reçois une blessure, il faut s'y attendre. Réunis les morceaux de ton espérance, reconstruis-la et fonce de nouveau.

Peu importe ce qui se passe, ne faiblis pas, va de l'avant. La vie est un défi constant mais cela vaut la peine de l'accepter et surtout n'arrête jamais de chanter.

Partager cet article
Repost0