Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Angie583
  • Poème, lecture et écriture, voyage, ballade, cuisine,
  • Poème, lecture et écriture, voyage, ballade, cuisine,

De l'obscurité à la lumière de Gabrièla

'Un livre si nécessaire à notre époque! Ceux qui se trouvent dans les ténèbres spirituelles, et qui ne comprennent pas ce qui leur arrive seront éclairés.' - Pasteur Christian Grandmaire (bibledoc.com). 'Un témoignage poignant de délivrance, qui confirme la possibilité d'un changement, pour vivre une vie heureuse et épanouie'- Pasteur Daniel Houmard. 'Le récit de la vie d'une jeune fille qui est passée d'un avant sombre à un après pleins de promesses' A.H http://www.editionsoasis.com/Gabriela-cbhaaaaab.asp

Langues

drapeau-anglais 1  drapeau allemand 1  drapeau italien 1 
drapeau espagnol drapeau-russie drapeau portugais
drapeau chine drapeau inde arabe
israel

Catégories

22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:39

Nombres 22.2 à 25.9

Bilam ou Balam est un mystérieux personnage.

Le dernier verset de la Thora, qui a lieu au moment de la mort de Moshé est : " Il ne sait jamais levé ou il ne se lévera jamais un prophète de la dimension de Moshé dans le peupje juif. Oui, dans les nations, il s'est levé un prophète aussi grand que Moshé  : Bilam ou Balam né pour être un prophète dans les nations afin que ces dernières ne se plaignent pas de ne pas avoir eu de prophète comme Moshé et de que ce D.ieu est choisi Israël. 

Bilam a reçu le même potentiel que Moshé mais pas la même mission qui était de parler de D.ieu aux nations. Moshé est un libérateur et Bilam le premier prophète des nations. Tous deux reçoivent les outils pour leur mission, la force de D.ieu et l'utilisation de cette force est entre leur main.

On peut dire que Moshé a su être bon du début à la fin, exploitant bien ces capacités avec des erreurs (Un Juif se méfie toujours de la perfection humaine); c'est pour cela que le peuple juif a cru en lui et l'on suivi comme guide. Tandis que Bilam qui avait le même potentiel, l'a bien utilisé au départ,à bon escient mais il y a eut un petit détail qui a fait disfonctionner. Et au lieu d'utiliser son potentiel pour ramener les nations à D.ieu, Bilam l'a utilisé pour se perdre et perdre les nations.

Bilam avait une grandeur incontestable. Après l'envoyer des messagers du roi de Moav, Bilam leur dit : "Dormez-ici cette nuit, et je vous répondrais si j'en ai le mérite".  C'est une réponse avec une certaine humilité expliquant D.ieu décide et non son serviteur. Bilam demande au vrai D.ieu la permission d'aller vers le roi de Moav et de maudire ce peuple qui recouvrait toute la face de la terre (Peuple Juif).

Nous pouvons être connectés au vrai D.ieu, à la source de vérité et malgré tout la déformer au point de lui faire dire ou vouloir lui faire dire le contraire de ce qu'elle dit véritablement. Se servir de la vérité pour en faire le contraire. Etre connecté à la vérité et la comprendre à l'inverse de la vérité. Bilam n'a peut être pas vu que D.ieu est le Père d'Israël et que c'est LUI qui l'a fait sortir d'Egypte.

D.ieu n'autorise pas Bilam à aller avec ces messagers de Moav. Il se soumet à la volonté de D.ieu. Le roi de Moav envoye d'autres messagers pour le convaincre.  Bilam redemande à D.ieu ce qu'il doit faire. Il n'a pas eu le réflexe de dire : J'ai déjà répondu aux premiers messagers et la réponse est NON.

D.ieu à la seconde demande de Bilam lui répond : Tu vas avec eux mais tu diras ce que je te dirais. Pourquoi ce changement? D.ieu autorise-t-il Bilam à y aller? Bilam part avec son anesse et en chemin, D.ieu lui envoye un ange pour l'empêcher de continuer. Bilam ne voyait pas l'ange mais son anesse oui. Pourquoi a-t-il envoyer un ange en chemin qui faillit le tuer? (L'anesse avait du mal d'avancer car elle voyait l'ange). D.ieu voulait lui faire comprendre de ne pas y aller. Ce n'était pas la volonté de D.ieu d'aller vers le roi de Moav et de maudire Israël. D.ieu a mis un miroir devant Bilam. Au plus profond de son être Bilam voualit y aller. D.ieu peut te répondre selon ton fond intérieur. On peut entendre et voir de D.ieu ce que nous voulons entendre et voir. Nous lui faisons dire ce que nous voulons. Ceci est la racine du fanatisme, de l'intolérance, des fauses religions.

Une fausse religion peut se définir par entendre et voir ce que tu veux et non le message de D.ieu.

L'erreur fatale du grand prophète est que ses désires, envies soient prises pour des réalités de ce que D.ieu veut. Cela peut aller jusqu'à avoir des hallucinations.

Ici D.ieu a vraiment parlé à Bilam. Le changement de réponse était pour dire à Bilam : méfie-toi de cette réponse, c'est peut-être ton envie, ce que tu voulais entendre de moi.

D.ieu lui avait dit non et a montré son miroir à Bilam. Il a fait dire à D.ieu ce qu'il n'a pas dit. Mettons une garde à nous, nos convictions, nos certitudes, nos désirs et envies.

Moshé n'a pas voulu aller là où D.ieu voulait, D.ieu la pousser et Moshé y est allé. Tandis que Bilam a forcé D.ieu à aller là où il voulait.

Le défaut des religions et religieux est le miracle. Oui le miracle existe. Qui a dit que le miracle est la véracité? D.ieu se manifeste à travers l'homme mais le fait de faire des miracles ne veut pas dire que cet homme est le représentant de D.ieu ou qu'il est dans le bon chemin.

Comment savoir si D.ieu est avec moi ou si je le contrains à me suivre?

D.ieu s'est dévoilé à Moshé pour sauver et libérer son peuple souffrant et opprimé.  Bilam a recherché D.ieu mais il s'est servi de sa relation avec D.ieu pour faire du mal aux autres. Moshé n'a pas été utilisé pour détruire l'Egypte mais pour libérer et sauver le peuple de D.ieu opprimé.

D.ieu ne choisit pas une homme pour faire du mal à une personne ou à un peuple.

Bilam a attendu de D.ieu de faire du mal aux gens. Alors que ce peuple était à la frontière et n'a fait aucun mal ni à Bilam, ni à Moav.

Lorsqu'une personne fonde sa relation avec D.ieu sur le refus des autres, même si la personne est liée au vrai D.ieu, ce n'est pas la Volonté de D.ieu. On ne se sert pas de D.ieu pour faire du mal aux autres au nom de D.ieu.

Partager cet article
Repost0

commentaires